Le carnet de champs électronique

shutterstock_74211715635.jpg


Christine Lord, technicienne-comptable
 

Bref résumé, le AgPAD a été développé par deux producteurs qui cherchaient un outil simple et rapide où l’on pouvait noter immédiatement de l’information qui est pertinente pour l’entreprise, et cela même directement aux champs. 

Depuis plusieurs années, certains producteurs de notre organisation utilisent le AgPAD pour toutes leurs compilations importantes pour chacun d’eux. Ils peuvent le personnaliser à leur goût, pour s’y retrouver facilement. Le AgPAD comble un des besoins primaires du producteur soit la collecte et la sauvegarde de l’information culturale. Plus besoin de traîner avec nous le carnet papier qui finit quelques fois tout déchiré, illisible 🤷‍ ou pire perdu on ne sait où.

agpad.png

De plus, il est possible de donner des autorisations soit à leur(s) conseiller(s) ou toute autre personne que le producteur juge nécessaire. Ceux-ci ont donc l’information qu’ils ont besoin rapidement et parfois même en temps réel, plus besoin de répéter encore et encore, tout est là.

 

C’est un outil qui peut être fort intéressant pour ceux qui veulent aller plus loin dans leur opération culturale et qui demande un partenariat à leur conseiller en gestion et en agroenvironnement dans les activités de leur entreprise. Bien entendu, il nous fait toujours plaisir d’y participer, et pour arriver à un résultat optimal, l’information doit être précise

agnote.png

Pour la gestion, nous avons besoin de savoir la superficie par culture et toute la récolte qui a été réalisée sur chaque parcelle. Pour avoir des chiffres qui parlent, l’information doit refléter la réalité sinon ceux-ci sont biaisés.

 

Pour l’agroenvironnement, on doit retrouver toute l’information importante pour le conseiller, soit le travail de sol, les semis effectués, la fertilisation, les pesticides, la chaux et l’engrais organique appliqué. Le logiciel aide également au dépistage, ce qui peut permettre de régler rapidement un problème aux champs.

Ainsi le AgPAD peut servir à tous vos conseillers qui en ont besoin et notre défi est de récolter l’information rapidement et précisément. Pour ce faire, un aide-mémoire sera produit pour aider et orienter les producteurs qui utilisent ou qui utiliseront dans le futur ce logiciel. On y retrouvera les grandes lignes des informations de base que l’on a besoin pour travailler dans votre dossier.

 

Pour ceux qui aimeraient l’utiliser rapidement, on doit créer un compte sur www.agpad.net, on doit ensuite importer les contours de champs via votre compte de la FADQ (financière agricole du Québec), on fait la création/importation de vos cultures et par la suite vous pouvez commencer vos modèles d’inscriptions, c’est-à-dire toute l’information que vous considérez importante pour votre entreprise. Il y a différents forfaits de proposés, pour en savoir plus vous pouvez aller consulter le site http://www.agtia.ca/tarifs Pour toutes questions, vous pouvez en parler également à votre conseiller qui se fera un plaisir de répondre à vos demandes.